Dangers du Psyllium : attentions aux contre-indications

Share on facebook
Share on pinterest
Share on email
Share on twitter
graines de psyllium

Si les bienfaits du psyllium sont multiples, sa prise régulière n’est pas sans risque. Il est important de vous renseigner avant de commencer à vous en servir, que ce soit en complément alimentaire ou dans votre cuisine. Pour tout savoir sur le psyllium et ses vertus laxatives, référez-vous à notre guide complet sur cette plante aux effets puissants qu’il est nécessaire de prendre avec précaution.

À savoir sur le psyllium

Originaire d’Inde et d’Iran, le psyllium blond est utilisé en médecine ayurvédique pour son pouvoir ultra-absorbant, grâce aux mucilages qu’elle contient. Les mucilages sont des substances végétales constituées d’un composant gélatineux qui gonfle au contact de l’eau et se transforme en une gélatine. Le psyllium blond (plus concentré que le psyllium brun ou noir) en contient 30%, d’où son très grand pouvoir d’absorption. 

Il sera notamment utilisé en cas de constipation ou de diarrhée, pour réguler le transit intestinal, couper la faim, réguler la glycémie, ou encore limiter les risques de maladies cardiovasculaires. On vous détaille tous ses bienfaits juste ici.    

Les doses à respecter pour éviter tout danger

Le dosage recommandé pour un adulte est de 30 ml de liquide pour 1 gramme de psyllium. Pour ses bienfaits laxatifs, consommez entre 2,5 et 7,5 grammes 3 fois par jour. Augmentez légèrement les doses si vous ne constatez toujours pas d’effet le deuxième jour. Contre la diarrhée en revanche, vous pouvez en consommer jusqu’à 10 grammes par jour. 

Si la plante est déconseillée pour les enfants de moins de 6 ans, il faudra diviser par deux le dosage pour les enfants entre 6 et 12 ans (soit 30 ml de liquide pour seulement 0,5 gramme de psyllium). 

Utilisé comme une solution naturelle, le psyllium agit en général de 12 à 24 heures après la première prise et ne se prend que quelques jours seulement. Si après 4 jours vous ne constatez aucune amélioration, nous vous conseillons d’arrêter la prise et d’en parler à votre médecin traitant.  

Les contre-indications

Le psyllium se consomme dilué dans de l’eau ou du jus de fruits, de préférence à ingurgiter dès le mélange pour que le gel absorbant se forme dans l’organisme. 

Si l’on parle de superpouvoir, c’est que le psyllium a la capacité d’absorber jusqu’à 8 fois son volume en eau. Il est donc important de bien s’hydrater lors de sa prise, pour éviter toute obstruction intestinale. Sachez qu’une dose trop importante de psyllium peut entraîner des effets indésirables comme des ballonnements et/ou des flatulences.  

Il existe quelques contre-indications au psyllium :

  • Si vous avez du sang dans les selles
  • Si vous souffrez d’un problème modifiant le diamètre ou la motricité de l’intestin
  • Si vous avez les muqueuses intestinales sensibles, la prise de psyllium pourrait les irriter davantage

Si vous prenez des médicaments, pensez à espacer votre prise de psyllium et votre traitement médical de 2 heures minimum.

Où trouver du psyllium ?

Malgré ses bienfaits qui ne sont plus à démontrer, le psyllium n’est pas vendu en magasin classique. C’est dans les magasins Bio que vous pourrez le trouver, ou en ligne

Si vous êtes convaincus qu’une cure de psyllium vous fera le plus grand bien et que vous souhaitez en prendre quotidiennement, nous vous recommandons ce psyllium blond bio d’AmOseeds, spécialiste des super-aliments Bio. 


Consultez également notre guide complet sur le psyllium pour découvrir notre sélection des 3 meilleurs produits.

Partagez

Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email
Share on twitter
Twitter

2 réflexions sur “Dangers du Psyllium : attentions aux contre-indications”

  1. Bonjour,
    On me dit que le psyllium est dangereux pour la santé qu il absorbe le potassium et donc très mauvais pour le coeur…
    Que faut-il en penser ?

    1. Bonjour Maria
      j’utilise très souvent le psyllium et je connais un grand nombre de personne qui l’utilisent de façon régulière.
      c’est la première fois que j’entends que le psyllium absobe le potassium.
      je n’ai pas trouvé d’études documentées sur ce sujet.
      mais dans le doute, vous pouvez :
      – réduire le sel
      – manger des aliments très riches en potatium, en dehors du moment où vous utiliser le psyllium
      avocat, banane, datte, fruits secs, oléagineux, légumineuses

      Belle journée
      Nath de Kilukru

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X