Les super-aliments ou superfood

Share on facebook
Share on pinterest
Share on email
Share on twitter

On appelle superaliments les aliments qui ont une très grande densité nutritionnelle. Ils regorgent de vitamines, minéraux, antioxydants ou protéines et c’est ce qui les rendent remarquables. Ils possèdent également des principes actifs qui vont nous aider à faire face à diverses problématiques de santé : sensibilité aux bactéries et virus, manque d’énergie, déminéralisation, carence en vitamines, troubles digestifs … ils agissent autant sur le mental que sur le physique.

Alors, pour être bien dans sa tête et dans son corps, voici quelques exemples de ces bombes nutritionnelles. Les super aliments sont à consommer CRUS, afin de préserver toutes leurs vertus.

Les algues

Les algues sont très riches en minéraux : 10 à 20 fois plus que certains végétaux. Elles contiennent tous les acides aminés essentiels. Elles sont très riches en calcium, en fer et en magnésium. Elles sont riches également en iode, en vitamines et en oméga 3, sont anti-inflammatoires et soutiennent le système nerveux. Elles contiennent des fibres et ont un effet mucilage qui va permettre de drainer les matières.

Certaines, notamment la dulse, la plus riche en minéraux, sont à privilégier pour une cure de revitalisation. La Wakamé est extrêmement riche en calcium et magnésium

On les trouve soit au rayon épicerie, en paillettes séchées soit au rayon frais, conservées dans le sel de la mer. Elles sont idéales en paillettes pour saupoudrer les salades.

Pour dessaler les algues, il faut les faire tremper 1 minute dans un saladier d’eau fraiche en remuant doucement avec la main puis changer l’eau et recommencer 3 fois de suite. Attention aux quantités : le volume augmente énormément lors du dessalage.

Focus sur la chlorella, l’algue à connaître

Cette algue verte est probablement le super aliment le plus puissant de sa catégorie. Elle est, entre autres, riche en vitamines, y compris la B12, minéraux, fibres, enzymes, antioxydant, oméga-3 et protéines. Elle est hyper concentrée en chlorophylle (4 fois plus que la spiruline). La chlorella est recommandée pour purifier l’organisme, éliminer les toxines, détoxifier les organes par le processus de chélation et renforcer le système immunitaire.

Elle s’associe idéalement à la spiruline et au curcuma.

La spiruline, l’algue la plus connue

Vous la trouverez en paillettes, en poudre ou en comprimés.

La spiruline est un aliment complet, riche en protéines, en oligoéléments, en minéraux et en fer. Elle booste les défenses immunitaires. Grâce à sa forte concentration en chlorophylle, elle a un extraordinaire effet antioxydant, anti-âge, anti fatigue. Elle est l’alliée des sportifs en jouant sur la résistance. Elle aide à maigrir car elle sert de coupe faim si elle est consommée 1/4 d’heure avant les repas. Elle s’associe particulièrement bien à la chlorella pour détoxifier l’organisme, notamment les métaux lourds.

Idée recette pour la consommer : ajouter 1 à 2 cuillère à soupe de spiruline à votre smoothie. Par exemple banane / pomme, banane kaki, … il prendra une étonnante couleur bleu-vert.

Le curcuma

Le curcuma est une épice favorisant une bonne digestion. Il donne sa couleur au curry. Il est important de le consommer avec du poivre pour augmenter la biodisponibilité de la curcumine. C’est un puissant anti-inflammatoire surtout s’il est associé à du gingembre et du fenugrec. Il soulagera brûlures d’estomac ou d’œsophage, lourdeurs et ballonnements. Il améliore le travail du foie et le drainage des déchets en stimulant les sécrétions biliaires. Il accroit le bon cholestérol (Le HDL) et diminue le mauvais (le LDL) et combat le diabète. Il participe à la prévention de certains cancers.

Idée recette : une tisane au matin mais aussi tout au long de la journée. Mettez un jus de citron, 1 cm de gingembre frais et de curcuma frais coupé en lamelle, du romarin ou du thym dans une théière. Versez 500 ml d’eau à 80 °. Laisser infuser 10 minutes.

Les graines germées

Les graines germées et les jeunes pousses sont de véritables bombes nutritives. Elles contiennent des vitamines, des minéraux, des antioxydants, des acides aminés, des fibres, des enzymes. Nous pouvons profiter de tout ce dont ont besoin les jeunes végétaux pour bien démarrer dans la vie.

L’idéal est de les faire germer chez soi. Faites les tremper une nuit puis rincez les et laissez les germer : idéalement dans un germoir, en les passant sous l’eau le matin et le soir et en retournant le germoir pour évacuer l’eau. Il faut de l’humidité (mais pas trop), de la chaleur et de la lumière.

Il faut patienter 2 à 3 jours pour les graines germées, jusqu’à une semaine pour les jeunes pousses.

Les graines les plus faciles pour débuter sont les lentilles, l’avoine, l’alfalfa (ou luzerne), le fenugrec ou encore les radis. Les graines de lin ou les graines de chia sont des graines à mucilage : elles produisent un gel lorsqu’elles sont en contact avec de l’eau et seront utilisées en CRUsine pour cette particularité.

Les graines de chia

On ne compte plus les bienfaits de ces petites graines, originaires d’Amérique Latine. Elles regorgent de vitamines, minéraux, fibres et protéines. Grâce à tous ces bons nutriments, les graines de chia sont excellentes pour le cœur et les vaisseaux sanguins, elles facilitent le transit intestinal et aident à perdre du poids grâce à leur vertu rassasiante. Elles réduisent le risque d’ostéoporose car très riches en calcium, et ralentissent le processus de vieillissement, grâce à leurs Oméga-3, elles favorisent la régénération de la peau. Elles permettent également de prévenir le diabète et certains cancers. Elles sont aussi l’alliée des sportifs en permettant une meilleure assimilation des protéines, augmentant ainsi l’endurance.

L’aloe vera

L’aloe vera contient des minéraux, des acides aminés (dont 7 des 8 essentiels), des vitamines. Il répare la muqueuse intestinale, aide à la digestion et stimule la flore intestinale. Il est également tonifiant, anti-inflammatoire du tube digestif, antiviral, cicatrisant et apaisant pour la peau.

On trouve du gel prêt à l’emploi en magasin bio. Mais aussi des tiges fraiches qui sont à privilégier. Si vous avez des aloe chez vous, n’hésitez pas à prélever une tige basse sur une plante de 3 à 4 ans minimum en coupant court près du tronc. Ensuite, il faut les éplucher : attention : ça pique ! Ne pas laisser de vert car il contient de l’aloïne qui est toxique. Puis les faire tremper 24h dans de l’eau pour enlever l’amertume. Changer l’eau au moins 3 fois. On les passe ensuite au blender (éviter l’extracteur) pour obtenir un gel frais maison.

Le gel se consomme idéalement frais. Pour le conserver une semaine au réfrigérateur, ajouter du jus de citron. Sinon, on peut aussi remplir des bacs à glaçons et décongeler juste la quantité nécessaire.

Pour les coups de soleil, on y incorpore 2 à 3 gouttes huiles essentielles de lavande vraie ou aspic.

Une cure de 21 jours, en prenant 2 cuillères à café avant les repas agira favorablement sur les inflammations du tube digestif.

Les produits de la ruche : miel, gelée royale et pollen frais

Le miel permet de remplacer le sucre, surtout le sucre blanc, raffiné, ne possédant plus aucune propriété nutritive intéressante. Le miel est un antiseptique naturel, avec de formidables propriétés cicatrisantes.

La gelée royale est intéressante pour ses apports en vitamines, oligo-éléments, minéraux, acides aminés et acides gras essentiels. Elle fortifie l’organisme et contribue au renforcement du système immunitaire en activant la production de globule blanc. C’est un stimulant général.

Le pollen frais est doté d’une densité nutritionnelle très élevée. Il contient 50 % de protéines en plus que la viande. Il va réguler la flore intestinale notamment grâce aux lactobacilles qu’il contient. Mais le pollen sec perdant quasiment toutes ses propriétés curatives, il est important de consommer uniquement le pollen frais. Pour cela il faut le conserver congelé.

Attention toutefois pour les personnes allergiques à certains pollens ! L’idée est de se faire du bien, pas de tenter le diable

Le gingembre

Le gingembre, comme le curcuma, est une épice. Il a des propriétés expectorante, antibactérienne, antivirale, antispasmodique, antinauséeuse, anti inflammatoire, antidouleur et anti cancer. Il stimule la digestion. Il est un très puissant antioxydant. C’est un tonique remarquable (et donc serait aussi un tonique sexuel)

L’association gingembre, ail, oignon décuple leurs effets antioxydants.

Idée : Tout comme le curcuma, vous pouvez cultiver votre propre gingembre. Ils font de très belles plantes d’intérieur.

L’eau marine (ou plasma de QUINTON)

Le plasma de Quinton est de l’eau de mer recueillie dans des vortex à 30 m de profondeur, au large des côtes bretonnes notamment. Elle regorge de magnésium et fixe le calcium. Elle est anti-allergique, anti-inflammatoire.

Elle existe sous deux formes :

Hypertonique : c’est l’eau de mer à l’état brut, hyper concentrée en minéraux et en oligoéléments. Elle rebooste rapidement un organisme fatigué physiquement ou intellectuellement. Idéale pour une cure de 21 jours : une cuillère à soupe dans un demi-verre d’eau le matin à jeun.
Isotonique : pour un usage plus quotidien. Lavement de nez. Dans ce cas, il faut la diluer : 1 volume d’eau hyper tonique pour 3 volumes d’eau.

Maintenant que vous connaissez nos super aliments favoris n’hésitez pas à nous partager les vôtres en commentaire !

Partagez

Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email
Share on twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X